Les développeurs algériens se mettent de la partie

Les développeurs algériens se mettent de la partie

On septembre 30, 2011, In Divers,Médias, With No Comments

  articles-med_it_611133335

La huitième édition du MED IT vient de prendre fin au Palais de la Culture d’Alger. L’événement désormais cyclique dans notre pays aura permis de révéler qu’en matière d’applications sur mobiles, les développeurs algériens mettent le pied à l’étrier.

Avec 180 millions de smartphones vendus à travers la planète, les applications mobiles connaissent une demande accrue, et le potentiel de nouveaux utilisateurs est énorme. L’Algérie n’est pas en reste de ce phénomène et ne pourra qu’être davantage concernée par cette tendance. Ceci est d’autant plus vrai que l’arrivée de la 3G est annoncée, avec à la clé l'utilisation croissante des smartphones.  200 applications sont téléchargées dans le monde chaque seconde et ce n'est qu'un début. L’Algérie ne pourra donc que tirer profit d’un marché qui génère d’énormes revenus. Ces derniers devraient plus que doubler cette année pour atteindre 15 milliards de dollars, puis 58 milliards de dollars en 2014, selon Gartner.

Ainsi, le MED IT, événement organisé par la société Xcom a vu, comme de coutume, l'aménagement d’un concours. Ce dernier a eu pour intitulé « Applications mobiles » et a été coiffé par la remise de prix aux lauréats. La cérémonie de distinction des vainqueurs a été rehaussée par la présence du chef de cabinet du ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, M.Malik Si Mohamed, du DG de l’ENRS, M. Toufik Khelladi ainsi que des membres du jury, des cadres d’institutions publiques et des exposants du Med-IT.

La société de production de données géographiques GPCDZ, représentée par M.Abdelmalek Bellaouane a remporté le premier prix pour une application web et mobile baptisée « Win Rani ».  Cette dernière est une application gratuite offrant les services d’un annuaire géographique. Une fois téléchargée sur le smartphone mobile ou à partir d’une connexion avec PC, Win Rani permet de se situer et de situer les endroits recherchés d’une manière simple. L’application permet des recherches par mots clés à l’exemple de pharmacie, restaurant, avocat, architecte ou autre, ou bien par filtre « secteur d’activité » comme le secteur médical donnant ainsi accès aux résultats s’y rapportant tels les cliniques, les hôpitaux, les cabinets médicaux, les officines… etc.

Un filtre géographique est, également, disponible rendant possible une recherche par commune, wilaya, ou même dans un rayon géographique spécifique – exemple : trouver tous les cabinets médicaux dans un rayon de 2km. Il est à signaler que Win Rani rencontre déjà un grand succès puisque près de 40.000 téléchargements ont été enregistrés en seulement trois semaines après son lancement. Le second prix est revenu au binôme MM.Guissous Kamel et Bourouis Abderrahim pour leur application mobile GSMobile permettant la localisation géographique des enfants et des personnes âgées. La troisième place a été pour M.Talmat Sofiane de Synapse Information Technologie pour le projet ICOS, une application de préservation et de partage des données.

Le coup de cœur du jury est allé à l’application « Dr Rakmi », un jeu mathématique construit sur la plateforme Bada de Samsung. Les lauréats ont remporté des lots d’équipements dont des smartphones et tablettes de la gamme Galaxy offerts par Samsung, sponsor officiel du concours.  Le  Concours technologique organisé donc dans le cadre de la tenue de la 8ème édition du Med-IT 2011 a enregistré l’inscription de 50 développeurs pour participer à la sélection et présenter des applications mobiles. Sur les candidats inscrits 24% étaient des étudiants et 76% des professionnels d’entreprises. La typologie des applications présentées répond quant à elle à ce profil :« utilitaires » (33%),  « jeux » (19%), « tourisme » (14%),  « sports » (9%), « productivité » (5%) « météo » (5%), « livres numériques » (5%), « actualité » (5%) et  « navigation » (5%).

Concernant les Plateformes utilisées, Androïd domine avec (52%) suivi de Java (38%) de Bada (19%), d’IOS (14%) et de Windows Mobile (4%). Les dossiers ont été retenus par les 6 membres du jury selon les critères suivants :

- Utilité pour l'utilisateur
- Ergonomie de l'interface et des fonctionnalités
- Compatibilité avec les terminaux
- Compatibilité avec les plates-formes
- Modèle économique
- Projet Marketing

Organisé sous le Haut Patronage du Ministère de la Poste et des Tic et sponsorisé par Samsung Algérie, ce concours avait pour objectif de voir émerger une nouvelle vague de jeunes compétences algériennes et de nouveaux talents dans le domaine du développement d’applications mobiles. En matière d’applications mobiles, le potentiel de nouveaux utilisateurs est énorme. D'après une étude du Pew Research Center, seulement 39% des adultes américains ont des applications sur leur téléphone mobile, en France, le potentiel de croissance est encore plus important, puisque seulement 18% de la population possède un smartphone, donc plus de 80% de gens n'ont tout simplement pas encore accès au marché de l'application. Dans ce domaine, le besoin en Algérie est encore incommensurable.

Source : www.mobilealgerie.com

Laisser un commentaire

Contactez-nous